Danseurs
Malory Delenclos, danseuse interprète

Très vite attirée par la musique et le mouvement, Malory découvre la danse classique, à l’âge de 6 ans. Trois ans plus tard, elle décide alors d’en faire son métier. Elle suit sa formation d’artiste chorégraphique : à l’École Nationale Supérieure de Danse de Marseille, à l’École de Danse de l’Opéra National de Paris ainsi qu'au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt, jusqu’à l’obtention la médaille d’or et du Diplôme d'Etudes Chorégraphiques.
Elle débute sa carrière en 2008 avec le Ballet de l'Opéra de Bordeaux, puis l'English National Ballet, ainsi que d'autres contrats ponctuels de danseuse, lors de productions lyriques à l’Opéra National de Paris (Garnier et Bastille) telles que « La Cerisaie » ou « La Veuve Joyeuse » et son célèbre French-Cancan (chorégraphié par Laurence Fanon), ou plus récemment, à l’Opéra de Marseille et St Etienne pour « Hérodiade ».
Malory multiplie ses expériences en se diversifiant au travers d'Opéras, Opérettes et Music-hall. Elle danse pour Estelle Danvers depuis 2014.

Maya Kawatake-Pinon, danseuse interprète

Artiste chorégraphique franco-japonaise basant son travail sur la pluralité des mouvements, Maya Kawatake Pinon découvre la danse balinaise dès son plus jeune âge et se prend de passion pour l'art chorégraphique. Elle commence alors la danse classique à Tokyo auprès de Yasuyo Omoto puis intègre l'école de la Compagnie Tani Momoko. Elle se forme ensuite auprès de professeurs comme Cyril Atanassoff, Monique Loudières, Isabelle Ciaravola, Eric Quilleré et reçoit divers prix internationaux. En parallèle elle entreprend des études en productions culturelles puis en philosophie de l'art à La Sorbonne.
Très proche de la question de la biculturalité dans le monde de l'art vivant, elle fonde une compagnie franco-japonaise nommée Soleils Dansants avec laquelle elle réalise une création en 2013 - Variations et Japonaiseries, pièce pour neuf danseurs issus du kabuki, du nô, du buyô, de la danse classique, du baroque et du contemporain -.
Depuis 2014, Maya danse dans diverses productions au Théâtre du Châtelet, à l'Opéra national de Paris, à La Monnaie de Bruxelles, à l'Opéra de Marseille, au Théâtre du Capitole, à l'Opéra national de Bordeaux, à l'Opéra Comique, à l’Odéon de Marseille, aux Chorégies d'Orange, à L'Opéra-Comédie de Montpellier, au Théâtre de Pau, à l'Opéra Royal de Versailles et au Palais de Tokyo.
Elle a notamment travaillé avec les chorégraphes et metteurs en scène Alexei Ratmansky, Franck Chartier – Peeping Tom, Jérôme Deschamps, Natalie Van Parys, Marie-Geneviève Massé, Lee Blakeley, Peggy Hickey, Jean-Louis Grinda, Eugénie Andrin, Nadine Duffaut, Alvis Hermanis, Alla Sigalova, Kristen Dehlhom, Kenzo Kusuda, Stefano Vizioli, Pierluigi Vanelli, Estelle Danvers, Agathe Preljocaj, Jean-Pierre Aviotte, Lowriz Vo, Thierry Mercier, Michel Prosperi, avec l'artiste plasticien Taro Izumi, le musicien Oldan et avec les designers Issey Miyake et Vickysuit.

Mylene Mey, danseuse interprète

Mylène débute la danse dès l’âge de 6 ans, et se forme dans des écoles privées de la région Rhône-Alpes. Elle obtient son Brevet d'Etude Chorégraphique de danse classique au Conservatoire Régional de Saint-Étienne en 2006, ainsi que l'Examen d'Aptitude Technique des danses classique et jazz, en 2010. Dans ces disciplines, elle remporte de nombreux prix aux concours internationaux de Grasse, Aix-en-Provence et Nyon (Suisse). 
Mylène obtient son premier contrat professionnel en 2007 au sein de la jeune Compagnie Lyon Ballet, et travaille avec les chorégraphes Marc Ribaud et Davy Brun. Elle est ensuite sélectionnée comme stagiaire au Malandain Ballet Biarritz en 2013 dans « Roméo et Juliette » et en 2014 dans « Une Dernière Chanson ».
Depuis 2014, Mylène enrichit son parcours artistique vers différents projets de création au sein de compagnies contemporaines et urbaines en France.
Dernièrement, en 2018, elle a dansé à l’Opéra de Saint-Etienne dans « Faust » ainsi qu’à l’Auditorium-Orchestre National de Lyon.
Elle danse Estelle Danvers depuis la création de la Compagnie.

Anaïs Suchet, danseuse interprète

Anaïs suis sa formation au Conservatoire de Bordeaux, où elle obtient son diplôme d'études chorégraphique,puis se perfectionne sur Paris auprès de professeurs de renommées et termine sa formation, au sein du VM Ballet School à Toulouse. En 2015, elle intègre le Palais d'Hiver Saint-Pétersbourg Ballet, puis la Compagnie Chorégraphique François Mauduit.Parallèlement elle travaille avec ATL Production, le LaFayette Ballet et la compagnie FolleAventure . En 2019 elle rejoint la B&M Compagnie en qualité de danseuse et intervenante au sein de la B&M2.En 2020, elle travaille avec la Cie Illicite Bayonne pour la production de Eden sous la direction de Fabio Lopez.En septembre 2020, elle intègre la Cie Estelle Danvers.

Elodie Allary

Elodie est diplômée du Conservatoire NationalSupérieurde Musique et Danse de Lyon en danseclassique. Elledécroche sespremiers contrats dansdes maisonsd’Opéra telles que l'Opéra National deParis, le Capitole de Toulouse ainsi que des compagnies classiques et contemporaines. À23ans, elle intègre la Compagnie José Montalvo etpart en tournée en France et au Japon pour ensuite tenir des rôles solistes avec l’Opéra de Tours, la Compagnie Choryphée et Timelessballet. Récemment, elle danse sa première Comédie Musicale, Gone With The Wind, notamment dans le rôle de « Cathleen » et interprète aussi un rôle de danseuse soliste sur pointes et une place dans l’ensemble.
Elle danse pour Estelle Danvers depuis 2018 et rejoint la création en 2020.


Serge Malet, danseur interprète

Après des études en danse classique au conservatoire de l’île de la Réunion, il est diplômé en danse contemporaine du CNSMD de Lyon. Il a travaillé avec différents chorégraphes tels que : Stanislas Wisniewski, Lionel Hoche, Yuval Pick, Michel Kelemenis, Laura Scozzi...
Il découvre le monde de l’opérette au festival d’Aix-les-Bains, ainsi que le cabaret.
Il se forme à la danse baroque avec Marie-Geniève Massé. Il est également assistant chorégraphe à l’opéra de Lyon : “Cosi fan tutte”, “Don Giovanni”, “La dame de Pique”... Côtoyant des chefs tels que Marc Minkowski, Hervé Niquet ou William Christie. Danseur au festival de l’opérette d’Aix-les-Bains depuis 2006, il danse pour Estelle Danvers depuis la création de la compagnie.  

Evgeny Kupriyanov, danseur interprète

Evgeny a fait ses études de danse classique à l'Académie de Danse de Perm (Russie). Il a travaillé de 2004 à 2006 pour le ballet du théâtre Stanislavskii de Moscou. Il est ensuite venu en France, où il a obtenu son diplôme d'Artiste Danseur au centre de formation d'apprentis Danse-Chant-Comédie, tout en travaillant au cabaret Bobino de Paris. Il a été membre de plusieurs compagnies de ballet, dans de nombreux théâtres et opéras.  Ainsi, il a travaillé sur des bateaux croisières américains pour "Jean Ann Ryan Productions", dans de nombreux spectacles de Disneyland Paris (comme "La Reine des Neiges") et dans plusieurs opérettes. Il est donc un artiste aux compétences éclectiques aussi bien dans la technique classique que dans le style modern-jazz. Il fait partie de la compagnie Estelle Danvers depuis sa création.

Arnaud Mufraggi, danseur interprète

Danseur de formation classique, Arnaud se produit dans des spectacles de styles très variés, comme les ballets classiques, le jazz, le contemporain, le baroque ou encore les danses de caractère.
Son parcours le conduit dans de nombreux théâtres, et notamment à l'Opéra de Paris, au Châtelet ou encore au Théâtre des Champs Elysées.
Il explore également d'autres registres comme les pièces lyriques, ou encore le cinéma et les vidéo clips.
Danseur fidèle à Estelle Danvers, il danse pour elle depuis la création de la compagnie.

Guillaume Caballe, danseur interprète

Guillaume commence à danser à Toulouse et se forme à la VM Ballet School puis dans son ballet junior.
Il travaille ensuite au Palais d’Hiver à Saint Pétersbourg, en tant que danseur classique et contemporain. Par la suite, il collabore avec différentes compagnies comme la B Compagnie, le Ballet de France ou encore le Ballet & Modern Compagnie.
Danseur polyvalent, il travaille aussi dans un cabaret (Le Moulin des Roches), ainsi que sur des projets variés comme du théâtre, des émissions télévisées, etc.
Il travaille avec Estelle depuis 2018 et rejoint l’équipe de Patchwork en 2019.


Alexandre Montant, danseur interprète

Alexandre débute la danse à l’âge de 4 ans. Il se forme au conservatoire national de Bordeaux où il obtient une médaille d’or, en danse classique et jazz.
Danseur au répertoire étendu et éclectique, Il a travaillé pour le ballet de l’opéra de Bordeaux et le théâtre de Limoges. Il danse aussi lors d’opérettes, notamment pour le festival d’Aix-les-Bains, le théâtre de la Cala de Lyon ou le théâtre de Dijon...
Il est également danseur de renaissance italienne pour la compagnie de Christine Grimaldi, danseur de revue pour la compagnie «Edilsen Show» ou encore danseur de Salsa lors d’une tournée française.

Emmanuel Dobby, danseur interprète

Né à Bordeaux, Emmanuel Dobby effectue sa formation au Junior Ballet d'Aquitaine avant d'intégrer la compagnie espagnole pour jeunes danseurs Dantzaz Konpania (Saint Sébastien, Es) où il travaille avec des chorégraphes tels que Itzik Galili, Lukas Timulak, Jacek Przybylowicz, Hilde Koch, Jacopo Godani, parmi d'autres.
En 2013, il rejoint le Staatstheater Darmstadt (DE) sous la direction de Mei Hong Lin. 
L'année d'après, il intègre la compagnie Habemus Corpus (Barcelone, Es) dans laquelle il assume depuis peu le rôle d'assistant chorégraphique.
En parallèle, il collabore depuis 2017 avec Estelle Danvers et rejoint l’équipe de Patchwork en 2018. 

Loic Consalvo, danseur interprète
Danseur dans l'âme, c'est tout naturellement que Loïc entre au Conservatoire National Supérieur de Lyon à l'âge de 17 ans. Puis, au sein de l'Opéra-Théâtre de Metz, il parfait sa formation et danse pour des pièces de répertoire classique et contemporain. Installé à New-York, il découvre, avec Les Ballets Trockadero de Monte-Carlo, le plaisir de revisiter les grands ballets classiques. Les « Trocks » lui permettent de concilier une exigence technique sans concession à une douce folie empreinte d'humour. Deux années de tournée le conduisent sur de nombreuses scènes internationales, des États-Unis au Japon, en passant par l'Europe et l'Australie. De retour à Paris, il prend ses quartiers à Bobino et devient l’un des hommes TUTU. Il n'en continue pas moins à fouler de ses pointes l'Opéra Bastille, l'Opéra Comique ou encore l'Opéra de Lyon, en collaborant ponctuellement à des créations qui s'y produisent. Toujours prêt à relever de nouveaux défis, Loïc partage une époustouflante saison au Casino de Paris avec la troupe de Priscilla, Folle du désert. Dernièrement, il revient à ses premières amours en dansant pour le spectacle musical Les Souliers Rouges, aux Folies Bergère. Il intègre récemment Stage Entertainment et son spectacle Le Roi Lion au théâtre Mogador.
Loïc travaille avec Estelle pour la première fois en 2017 avec Patchwork et rejoint la Compagnie Estelle Danvers avec sa création Requiem de Mozart.